Oubliés la Peritel, le câble audio-vidéo et ses connecteurs jaune, blanc et rouge, ou encore la triplette de prise RVB, tous de nature analogique ! Vive le HDMI qui transmet le signal en numérique. Plus simple ? Dans l'absolu, oui, mais des normes et des connecteurs méritent d'être connus.

 

34214

HDMI, c'est High-Definition Multimedia Interface, le standard du moment pour transférer la vidéo non compressée et l'audio, compressée ou pas. Hitachi, Panasonic, Philips, Silicon Image, Sony, Thomson, RCA et Toshiba ont défini le standard sous tous ses aspects, avec une compatibilité électrique avec les connexions DVI-I et DVI-D. Chaque équipement HDMI dispose d'un contrôleur et communique avec son homologue. C'est pourquoi, si une liaison HDMI ne fonctionne pas, il est sage de tout éteindre et de rallumer afin de relancer le dialogue entre les deux. Le HDMI véhicule la vidéo Full HD, en 3D au besoin, et la 4K, mais aussi le son multicanal (les différentes versions du DTS et du Dolby). Les équipements peuvent'se contrôler les uns les autres par le procédé CEC (Consumer Electronics Control). Ainsi, la télécommande du téléviseur pilote le défilement des photos issues d'un appareil qui, lui, est relié en HDMI.


Au fil des ans, se sont succédé les versions 1.0, 1.1, 1.2, 1.3 1.4 et 2, avec des sous-variantes. Retenez que la 4K a été introduite avec la 1.4, ainsi que la transmission Ethernet, la compatibilité AdobeRGB et la vidéo 3D. Avec le HDMI 2.0 arrive la 4K à 60 im/s, le ratio d'affichage 21:9 et les 32 pistes audio. Son évolution 2.0a ajoute le HDR Video. C'est la quatorzième mouture de la norme ...

Sachez qu'il existe des cartes graphiques pour PC compatibles HDMI 2 et que le standard MHL (Mobile High-Definition Link) qui sort de !'audio-vidéo via l'USB de nos téléphones portables peut être, avec un adaptateur, envoyé vers le HDMI d'un téléviseur. Quant à la prise Display Port que l'on trouve notamment sur les ordinateurs Apple, elle est compatible avec HDMI 1.4 si elle est estampillée DP++ (Dual-mode Display Port).

"Avec le HDMI 2.0 arrive la 4K à 60 im/s et le ratio d'affichage 21:9."

Il existe cinq types de connecteurs : types A, B (inutilisé à ce jour à notre connaissance), C, D et E. Ce dernier est dédié à l'automobile, comportant un ergot de fixation pour contrer tout mauvais contact dû aux vibrations du véhicule. A, C et D se retrouvent sur les téléviseurs, vidéos projecteurs et appareils numériques sous les appellations Full Size, Mini et Micro (comme pour l'USB). Si vous avez un câble Full Size HDMI, rien n'est perdu. Il existe des adaptateurs HDMI A>C et HDMI A>D. PNY commercialise un câble 3 en 1 avec des connecteurs de type A aux deux extrémités,associé à un adaptateur de type HDMI A>C et D.

Le HDMI sans fil
Il existe des solutions ici et là. limitées à la Full HD et en aucun cas faisant l'objet d'une norme universellement établie. Le terme générique Wireless HDMI recouvre donc des réalités différentes. comme WirelessHD. Wireless Home Digital Interface et Wireless Gigabit Alliance, travaillant avec le forum USB.


Pour l'instant, rien de concret et il faut se rabattre sur des solutions propriétaires qui organisent à leur sauce la transmission sans fil entre prises HDMI. Des marques comme Araneus, logear, Nyrius en proposent, ainsi que le fabricant de vidéoprojecteurs Optoma avec son boîtier WHD200 (HDMI 1.4a) que
l'on trouve à 210€-250€.