Oui, avec Photoshop, n'a jamais ressenti de lassitude à enchaîner les mêmes manipulations sur ses photos pour des traitements similaires ? Pour y pallier, l'application propose de programmer des scripts, nommés ici des Actions. La bonne nouvelle est qu'il n'y a pas besoin d' être informaticien pour cela !

Une Action, au sens «photoshopien» du terme, est un enchaînement de commandes correspondant à des fonctions du logiciel, effectuées à la souris et au clavier. Un dessin valant mieux qu'un long discours, déployez la palette Actions via Affichage > Actions. Pour voir quelles sont les Actions regroupées dans un ensemble ou, pour une Action, visualiser les commandes qu'elle comporte et leur paramétrage, cliquez sur le signe«>». Le socle de la palette est une barre de contrôle, rappelant celle d'un magnétoscope, avec des boutons Stop, Enregistrer et Lire. Des commandes que l'on trouve également dans le menu de la palette, destiné à charger/sauvegarder des ensembles d'Actions et proposant dans sa partie inférieure des ensembles fournis avec Photoshop, mais pas
forcément affichés dans la palette.


Ouvrez une image et lancez des actions au petit bonheur la chance, pour observer ce qui se passe (employez F12 pour restaurer la photo dans son état
antérieur) et prendre la mesure du procédé. Les Actions peuvent se dérouler en continu, ou pas à pas, voire afficher des boîtes de dialogue pour que vous preniez la main sur certains réglages et modifiez ceux qui ont été enregistrés à la création du script. C'est l'objet du petit pictogramme situé à côté de la première colonne, comportant des coches, que de préciser si la boîte de dialogue doit s'ouvrir ou pas pour la commande concernée lors de son exécution.

"Une barre de contrôle rappelle celle d'un magnétoscope, avec des boutons Stop, Enregistrer et Lire."


Le menu de la palette montre que l'on peut insérer une commande, que l'on aurait oubliée, dans une action existante. Mais aussi un point d'arrêt qui interrompt le déroulement et affiche un message. Un moyen, si l'on diffuse ses actions à d'autres personnes, de placer des commentaires descriptifs ou explicatifs sur le déroulement. Depuis plusieurs versions, des instructions conditionnelles sont aussi possibles. Leur liste est prédéfinie et l'on peut, par exemple, choisir de différencier la commande à exécuter selon que la photo est en mode portrait ou paysage. Si vous vous êtes trompé dans la constitution d'un script, pas de souci: il y a tout ce qu'il faut pour y supprimer, modifier ou insérer des commandes. Une Action automatique concerne en général la photo ouverte dans l'espace de travail. Mais il est prévu de l'appliquer à un lot de photos avec Fichier > Automatisation > Traitement par lots.


Pour finir, sachez que les interventions locales à la souris, comme peindre ou cloner, n'entrent pas dans le champ d'action des scripts. Faut-il préciser qu'un photographe de mariage qui traite des centaines d' images, ou celui qui diffuse ses clichés avec un style particulier, a tout à gagner, surtout du temps, avec cette technique simplissime ?

Distribution gratuite d'actions
Une ou plusieurs Actions étant enregistrables dans un fichier .ATN. il n'est pas étonnant que des âmes bénévoles aient proposé sur le web leurs Actions en libre-service. Activez un moteur de recherche avec Scripts Photoshop ou Action Photoshop pour en ramasser à la pelle. Avec Google, sollicitez l'option Images, ce qui vous montrera nombre de rendus possibles. ou Vidéos pour tomber sur des tutoriels et des exemples. Dans votre espace Adobe, dans Adobe Addons lié à Photoshop, entrez Action dans la zone de recherche pour obtenir une liste de scripts gratuits ou payants.